Retour sur mon premier Raid en binôme amoureux, ou comment se retrouver en mode touriste à faire un truc de dingue !

Il y a plus un peu plus d’un mois, juste après mon 100km, Nutrisens Sport me propose un dossard pour un raid multisport. Eh oui, j’ai la chance de faire partie de la Team Running & Trail 2019 et de temps en temps on a des dossards 🙂

Wouah un Raid ? En binôme ? Chouette trop bien !

« Chéri, un raid en binôme ça te dit ? », « Oui, c’est où ? », « Cergy »

On regarde sur la carte, c’est à côté de Paris et, niveau distance, c’est faisable dans le week-end. Une aventure à deux pourquoi pas ! On jette un œil au site du Raid ESSEC EY et feu ! 😀

« Nous n’avons qu’à faire le 75 km » me dit mon chéri. Trail, VTT, Run & Bike et course d’orientation ! Pas besoin de plus de précisions, nous voilà inscrits et trop excités !

Les jours s’écoulent, je continue de m’entraîner pour la course à pied et Christophe, mon amoureux, aussi. Il a un 220km fin mai. J’arrête de faire du vélo sur les dernières semaines car visiblement ça me déclenche des sciatiques… Bon, pas grave, on décide quand même de s’équiper un peu. Déjà avec un cuissard vélo de la Cabane à vélo ça devrait mieux se passer !

Direction Cergy-Pontoise

C’est enfin le week-end tant attendu !

Déjà, en arrivant en camping-car on se dit : « Ah ouais ! C’est la ville… Comment on va faire pour se garer ? On avait pas pensé à ça… ». Heureusement, tout se passe dans un campus et tout est bien organisé. Nous avons accès au parking sécurisé et trouvons une place à deux pas du départ des navettes et donc de l’arrivée. Ouf ! Un soucis de réglé. On retire nos dossards et déjà l’atmosphère est très sympa. Surtout nous sommes très bien accueillis. Nous découvrons que l’on aura quand même 43km de VTT avec 655D+ et du canoë !

Hop ! On prépare nos affaires et on file se coucher.

C’est parti pour le Raid ESSEC EY

Enfin le jour J ! C’est bizarre, les sensations sont complètement différentes de celles que je ressens avant un ultra. Cette fois, nous sommes deux et il va falloir gérer à deux. Je suis inquiète de comment ça va se dérouler mais pas stressée. Mon chéri me rassure. Lui il est carrément relax.

On se lève tôt, on prépare les Amand Bar, Jelly Bar et Antioxy Bar. On remplit les flasques avec du Naturium Menthe et on rejoint tout le monde dans le Dôme. Il y a beaucoup de jeunes quand même ! Un super accueil et on attend les navettes. Petite interview, oh trop cool ! Ils nous attendront à l’arrivée aussi 🙂

Allez, c’est parti ! On se retrouve dans la navette pour un départ à 8h où nous avons droit au brief d’Elena. Très sympathique, tout est bien expliqué. On partira de La Roche Guyon, au milieu d’un parc au bord de la Seine, c’est trop mignon !

raid essec ey 2019

On s’échauffe à deux et là, d’un coup, tout le monde part ! Bon, ça y est, c’est le départ ! Allez, chéri on est partis.

Je démarre ma montre après quelques problèmes d’activités et voilà, on y est. Il me dit : « Surtout, quand je te dis doucement, tu ralentis », « Yes chéri ». Eh oui, en fait nous n’avons pas du tout le même rythme. Ça aussi il faut le gérer, et moi, je n’ai pas du tout l’habitude.

On commence par une grosse montée. On décide tout de suite de marcher afin de garder des forces pour la suite. On maintien un rythme soutenu et on y va. Le trail s’enchaîne avec du plat, des montées, des descentes et de magnifiques paysages. Oh c’est beau là ! On se croirait dans la petite maison dans la prairie 😆

Je suis devant, c’est dur de ne pas être à son rythme du coup. Je ne suis pas du tout dans une bulle comme je peux l’être quand je suis seule. J’entends « cool chérie », ok, je ralentis. Une descente arrive et je n’ose pas doubler. Je ne veux pas m’emballer et le mettre en difficulté. Donc, quand c’est lui qui le fait je le suis. Je suis fière de lui, il a un super rythme !

Ah, on arrive au VTT. Hop ! c’est lui qui a la puce au bout du doigt, pour pointer à chaque changement ou balise horaire. On en profite pour 10 minutes de pause. Nous sommes au milieu d’un champ. VTT et casques à volonté,  c’est super bien organisé. Les garçons qui s’en occupent nous demandent nos tailles pour le matériel.

raid essec ey 2019

Je me dis « VTT ? Cool ! On va se balader ». Ben en fait je me rends compte rapidement que ce n’est pas aussi simple… Au bout de 1 kilomètre, je me sens toute bizarre. Ma selle s’est baissée pendant que je roulais… 😆

Ensuite mon chéri me dit « Tu touches pas au grand plateau, on va faire seulement avec le petit. Quand je te dis descend ou monte d’une vitesse, tu le fais ! ». Euh, ok…

Je me rends compte rapidement que le VTT va être bien plus difficile que je ne l’imaginais. Les vitesses j’y comprends rien, les descentes j’ai peur, enfin bref, tout va bien 😀

Mon chéri est cette fois-ci devant moi et j’essaie d’appliquer à la lettre ce qu’il me dit. Une montée, je mouline, je reste sur le vélo mais j’en c….! On roule, on roule, je suis hyper concentrée. J’essaie de faire tout ce que Christophe me dit. On arrive enfin au moment du repas, environ 24km de faits. Enfin je crois, je ne sais plus où j’en suis sur ma montre 😆

raid essec ey 2019

Nous sommes dans un parc trop beau. On se pose et je réalise que j’en peux plus du VTT… J’ai mal aux fesses… Mais c’est pas fini !

Nous voilà repartis et on se rend compte qu’on a pas trop le temps de parler durant la course en fait. Ouh, fait froid là tout de suite après manger 😆

J’ai l’impression de pédaler comme une malade mais tout le monde nous double sur le plat… Punaise on est vraiment nuls… Mais c’est quand même sympa.

On arrive à un endroit et là on nous dit : « Allez, prenez le temps de respirer. Traversez la route et après, course contre la montre ! ». Ah bon chéri ?… Mais c’est mort pour nous… Je ne sais pas passer mes vitesses au bon moment… et j’ai toujours peur en descente… Pas grave, c’est parti ! J’ai l’impression d’aller super vite ! Christophe est devant bien sûr.

Contre la montre terminé et nous voilà à un ravito. Wouah ça fait du bien !

On y retourne. En montée, je n’arrive plus à passer mes vitesses correctement et ma chaîne déraille 2 fois. On arrive dans un bois avec un max de boue et là, je vous dis pas la panique ! C’est que je ne suis pas tout à fait maître de mes gestes… Je tombe en plein dans la boue… Ça c’est fait ! Christophe s’inquiète un peu : « Ça va chérie ? », « Oui mais j’en peux plus du vélo ». Il rigole et me dit « Ah bon ? ».

raid essec ey 2019

Au final, je serais tombée 2 fois en tout. Dans la boue et me serais même pris un arbre en pleine figure… mais j’aurais résisté ! On aura eu l’occasion de voir une mini tornade qui nous poussera un peu dans le dos, trop bien 🙂

Un nouvel arrêt et puis course dans la « montagne ». Une fois en haut, ce sera le Run & Bike. La cata, nous sommes avant-dernier.

Voilà enfin le moment Run & Bike. Christophe me dit « On garde mon vélo puisque le tien déraille ». Yes chéri, on fait comme tu veux. Je commence à courir, mes jambes sont toutes bizarres mais je suis contente de toucher le sol. « Comment on fait ? » me demande-t-il ? « ben je cours tant que je peux ». Il me dit « on a qu’à changer tous les 1 km » ok, je cours un peu plus au départ et je reprends le vélo. Grosse erreur ! Il n’est pas du tout à ma taille et j’ai l’impression que mes jambes vont se couper en deux.

Tiens, et comme par hasard une montée… Je n’arrive même pas à rattraper mon chéri… Je crie mais il est parti comme un fou et ne m’entends pas. >:(

Là j’ai un moment de faiblesse. Je lui jetterais bien le vélo dessus… enfin déjà faudrait que je puisse le rattraper 😆

J’y arrive enfin ! Il voit que je commence à m’énerver et me calme de suite : « Si tu commence à t’énerver, j’arrête tout de suite ! » bon… d’accord… ^^’

raid essec ey 2019

Et voici la course d’orientation. Il prend la carte en main et nous voilà partis dans tous les sens. Moi, la séance vélo trop grand m’a mise ko. On décide qu’il ira chercher les balises tout seul, ça ira plus vite et, en plus, c’est lui qui a le doigt magique. Super ! Mais combien de temps il nous reste ? « Ben on sait pas, on a pas regardé nos montres et on a que 40 minutes pour chercher 10 balises ». Bon, ben, au bout de 8 on préfère assurer et repartir du coup. On apprendra plus tard qu’il nous restait 20min… 😆

On redémarre en Run & Bike. Vivement qu’on pose ce p…… de vélo ! Ah, enfin on en voit la fin ! On reprend en courant, les jambes sont là mais ce vélo trop grand m’a donné un coup au moral. Mon chéri me pousse.

Je reprends enfin mes esprits et, cette fois, c’est lui qui prends des crampes. On ralenti, allez mon chéri ! Ça va passer !

raid essec ey 2019

On parvient à courir de nouveau pour quelques minutes. On va mieux tous les deux mais, maintenant, j’ai mal au ventre… Bon… pas grave, on va alterner marche et course. Mon amoureux est d’accord. On se donne des objectifs : « Tu vois l’arbre là-bas ? On court jusqu’à lui, ok ? ». Du coup ça nous amuse et on arrive enfin à l’épreuve de canoë.

Oh là là, j’ai peur ! La dernière fois que j’ai fait du canoë je devais avoir 20 ans 😂

Les bénévoles nous expliquent qu’il faut passer sous un pont et faire le tour de l’île car la balise se trouve derrière. Punaise mais c’est loin…

Christophe me donne le rythme. Il m’explique comment tenir ma pagaie et nous voilà lancés. Mais c’est qu’on assure en fait ! On est en rythme, on avance bien et nous n’aurons mis que 18 minutes pour tout faire. L’eau froide nous a un peu engourdi les pattes mais on se remet à courir. On a juste deux bâtons à la place des jambes o_O

On commence à réaliser qu’on a quand même fait un truc de dingue avec pas vraiment d’entraînement et que, le VTT, on aurait dû en faire un peu plus avant de venir. En tout cas, on a formé un binôme de choc !

raid essec ey 2019

Nous sommes pratiquement sur la ligne d’arrivée. On se dit que c’était super ! Nous nous sommes soutenus mutuellement dans les moments difficiles. Bien que nous ne nous soyons pas trop parlés, nous nous sommes compris. Surtout on a partagé cette aventure !

Enfin cette arche d’arrivée ! Fatigués mais soulagés. C’était tout à fait autre chose que ce que je fais d’habitude mais c’était une super expérience. Gérer une course à deux c’est complètement différent et, quelque part, ça nous a mis en difficulté. Mais ça nous a aussi permis de voir qu’on peut réaliser de grandes choses à deux ! Un Énorme merci à Nutrisens Sport de nous avoir permis de vivre ça. Et le tout en s’alimentant bien et en trinquant à l’arrivée avec une bonne Récup 10. Eh oui après tant d’effort, il faut un bon réconfort 😀

raid essec ey 2019

Un grand merci à tous les jeunes et bénévoles de ce bel événement que je recommande fortement. C’est un super parcours qui nous a fait découvrir des coins magnifiques. Des coins que l’on ne soupçonne même pas à deux pas de Paris. Notre pays est vraiment beau ! En plus l’ambiance est super et l’organisation au top ! Et merci bien sûr à mon chéri qui m’a suivi et soutenu dans cette belle aventure. Même si ce n’est pas ce que je préfère, je suis heureuse d’avoir pu partager ça avec toi <3