Durant la période hivernale, nous ne ressentons que très peu la transpiration et la sensation de soif mais ne vous fiez pas à cette impression car en réalité les effets sont identiques qu’en période estivale. Vos pertes hydriques sont les mêmes et vos besoins en eau doivent être maintenus !

Il est très important de s’hydrater tout au long de la journée, que ce soit en altitude où l’air sec déshydrate deux fois plus et la sensation de soif est tardive, ou en agglomération et campagne dans des lieux que vous connaissez bien. L’hydratation doit être toujours aussi régulière en été qu’en hiver, que l’on ressente la sensation de soif ou non !

De plus, lorsque la sensation de soif apparaît il est déjà trop tard ! Votre organisme est déjà déshydraté, et vos performances sont diminuées de minutes en minutes. Notons que la perte d’1% d’eau, diminue vos performances de 10% ! Alors ne négligez pas ce paramètre !

Un plan hydrique

Nous vous recommandons donc de mettre en place un plan hydrique à suivre plusieurs jours avant une sortie afin d’avoir un bon taux d’hydratation et de ne pas partir avec un état de déshydratation avancé. Cela peut être par exemple :

  • Au réveil à jeun : 1 à 2 verres d’eau
  • Petit déjeuner : 1 apport hydrique
  • Matinée : ½L d’eau en plusieurs prises
  • Déjeuner : 1 à 2 verres d’eau
  • Après-midi : ½L d’eau en plusieurs prises
  • Dîner : 1 à 2 verres d’eau

Vous privilégierez également la consommation de fruits et légumes, riches en eau, vitamines et minéraux, essentiels pour maintenir un bon état hydrique.

De même, n’hésitez pas à varier les eaux, en effets elles ne contiennent pas toutes les mêmes sels minéraux. Il sera donc intéressant de ne pas consommer uniquement une seule source d’eau minérale. Par exemple :

  • Eaux riches en magnésium : Hépar, Badoit, Contrex, San Pellegrino et Courmayeur
  • Eaux riches en calcium : Contrex, Hépar, Vittel, Salvetat et Quezac
  • Eaux riches en potassium : Vichy, Quezac
  • Eaux riches en sodium : Badoit, Vichy Célestin, St Yorre et Quezac

L’eau du robinet est également une bonne source d’éléments minéraux.

Régularité

Durant vos sorties, vous devrez boire régulièrement en alternant eau et boisson d’effort. Cela à raison de 2 à 3 gorgées toutes les 10-15 minutes, de la ligne de départ jusqu’à l’arrivée. On privilégiera de l’eau plate pour la boisson d’effort durant le parcours, et de l’eau gazeuse en complément de la récupération.

Une boisson isotonique permettra une hydratation encore plus efficace durant l’effort et une boisson de récupération sera idéale pour enchaîner les activités dans les meilleures conditions.