RENDEZ-VOUS A LA REUNION…

 

« Maintenant, il faut transformer l’essai ». Après une année complète de conseils personnalisés, de préparation physique et mentale et de suivi médical.. Morgane s’est entraînée pour la dernière fois avec Nicolas et le retrouvera donc à La Réunion.

 

Après plus de trois mois sans se voir, c’est avec impatience que nous préparons ce dernier week-end d’entraînement.

3

Cet été, j’ai pu avaler un peu de dénivelé, mais depuis la rentrée, l’entrainement est plus difficile: je suis beaucoup prise par le travail, les enfants, et la motivation pour les sorties sur du plat ou des escaliers n’est pas là… J’ai besoin de retourner sur les sentiers, et surtout de le partager avec l’équipe du Challenge. Où en suis-je à moins d’un mois de l’objectif ? Je me sens bien physiquement, mais j’ai pourtant des doutes…167 km et 10000 m D+ me paraissent toujours aussi inatteignables….

 

Le destin me réunit à Nico dès vendredi midi car nous nous retrouvons sans concertation préalable assis à côté dans le train ! Le pauvre, s’il voulait dormir…. Cela nous a permis de parler entrainement, trail, Diagonale, logistique pendant 2h ! Les problèmes s’effacent un peu quand on les partage !

 

Et en nocturne, ça donne quoi ?

 

La journée va être longue, car à peine arrivés à Montpellier et Christophe retrouvé, nous filons dans le massif du Caroux avec Julien l’un des finalistes du challenge qui habite la région. C’est le moment de tester nos nouvelles frontales sur une sortie de 4h30 et 1700mD+.

 

Les sensations sont bonnes, mais la fatigue se fait sentir dès 21h. Je peux commencer à imaginer ce que ce sera pendant plusieurs nuits consécutives à La réunion… Sur la fin du parcours, quelques secondes d’inattention en descente et c’est la chute, petite piqure de rappel sur la concentration indispensable la nuit. Heureusement je m’en tire avec quelques égratignures, rien de plus !

Morgane et Nicolas testent leur matériel nocturne pour affronter la nuit réunionnaise lors de la Diagonale des Fous.

 

« Elle va être dure cette Diagonale »

 

Samedi matin, nous commençons par une séance de cryothérapie dont je suis maintenant familière depuis mon initiation en septembre. Pas d’appréhension donc cette fois ci, je profite pleinement de ce moment de récupération et j’attaque la sortie du jour en pleine forme. Il fait un temps superbe, chaud, encore de bonnes conditions pour visualiser la course qui approche. 1200 m D+ pour cette sortie… et pourtant les jambes fatiguées malgré de bonnes sensations, elle va être dure cette Diagonale!

 

Après un diner réparateur en compagnie du coach et de Nico, je suis ravie de trouver un bon sommeil.

 

Place à la vitesse

 

Dimanche, nous nous levons de bonne heure pour participer à un petit trail de 10 km organisé pour la lutte contre le cancer dont le coach est parrain. Le dénivelé n’est pas mentionné, car minime, c’est donc une séance de vitesse que je ferai ce matin !! Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas couru aussi vite !! Finalement c’est une bonne séance au seuil que nous réalisons, car j’ai essayé de suivre Nico qui donnait une bonne cadence.

 

Super sympa au final de partager toute la course tous les 2, même si je tire la langue derrière Nico, en mode récup lui ! Et au final, les 10 km de sentiers bouclés en 43 mn ; pas mal !! Un peu de gainage et du stretching viennent parfaire cette séance. Enfin Christophe nous donne ses derniers conseils pour la gestion des 3 dernières semaines.

 

« Alea jacta est »

 

5

La préparation de Morgane et Nicolas touche à sa fin, ils sont désormais prêts à en découdre avec la Diagonale des Fous

C’est déjà le moment de se quitter…. Je revois Nico à La Réunion maintenant.

Alea jacta est. J’ai reçu de bons conseils toute l’année pour me préparer, j’ai été sérieuse dans le suivi de ces conseils, j’ai vécu des très bons moments d’échanges autour de ce projet… Maintenant il faut transformer l’essai !

 

Rendez-vous à La Réunion, je dois en découdre avec cette Diagonale des Fous !! »