menu close menu

S’alimenter lors des sports d’hiver

L’arrivée du froid et de la neige nous amène parfois à changer nos habitudes, pas seulement en terme d’alimentation ou de vêtements mais également en terme de pratiques sportives.

Durant cette période hivernale nous troquons volontiers nos baskets ou maillots de bain pour des chaussures de ski ou de randonnées en montagne !
L’organisme se trouve dans des conditions d’environnement inhabituelles pouvant le rendre plus vulnérable : voici quelques conseils pour éviter les carences nutritionnelles et avoir une bonne condition physique.

 

Qui dit baisse des températures… dit augmentation des dépenses caloriques

La pratique d’activité physique à des températures basses induit une augmentation de l’utilisation d’énergie par l’organisme : on parle d’une centaine de kcal supplémentaires par heure, par rapport à une activité physique effectuée à +20°C.
Contrairement aux idées reçues, manger gras ne permet pas d’avantage de lutter contre le froid, et ne présente pas d’intérêt nutritionnel particulier pour réaliser une performance sportive.

Sans-titre-2

L’hydratation, un besoin capital !

Il sera également très important de s’hydrater tout au long de la journée car en altitude, l’air sec déshydrate deux fois plus et la sensation de soif est tardive.
Vous pouvez opter pour une boisson de l’effort type Hydra Max (riche en éléctolytes) ou Bio Energy ou AC+ (antioxydante) à boire tout au long de la journée.

Pourquoi est-il important de consommer plus d’antioxydants à la montagne ?
A la montagne, l’oxydation de nos cellules est majorée par l’altitude et les UV. Il est donc nécessaire de privilégier la consommation de fruits et légumes frais riches en vitamines C et E, mais également de fruits secs riches en Magnésium.

 

Les sports d’hiver restent avant tout un moment de plaisir, de détente et de convivialité mais une bonne condition physique passe aussi par l’assiette, alors en piste !

28 janvier 2015 | Autres sports, La Nutrition Sportive | 0

Laisser un commentaire