menu close menu

S’alimenter durant la période hivernale

Sport-en-hiver

L’hiver implique parfois un changement d’habitudes : on troque les vêtements légers pour des pulls et gros manteaux, on préfère les raclettes aux salades de tomates, mais on change aussi notre pratique sportive.

Il convient d’éviter toute carence nutritionnelle et d’être en bonne condition physique, car l’organisme se trouve dans des conditions environnementales inhabituelles le rendant ainsi plus vulnérable.


Lorsque les températures diminuent… les dépenses caloriques augmentent !

Faire du sport par temps froids implique une hausse de l’utilisation d’énergie par l’organisme, et pas des moindres : c’est une centaine de kcal supplémentaires par heure qui est utilisée, par rapport à une pratique sportive effectuée à +20°C.
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, manger gras pour lutter contre le froid n’est pas la solution. Seules une tenue vestimentaire adaptée et la contraction de nos muscles sont efficaces.
Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut oublier les bons repas conviviaux autour d’une raclette, tartiflette ou fondue bien sûr 🙂 ; mais ces repas sont préférables le soir afin d’épargner le tube digestif durant l’activité physique.


Afin de couvrir cette dépense énergétique, on veillera à apporter :


  • un petit déjeuner consistant : pain grillé (car plus digeste) avec du beurre et de la confiture + 1 boisson chaude + 1 fruit. Ou alors : 1 part de Gâteau Énergétique + 1 Jelly Bar + 1 boisson chaude
  • un déjeuner protéique et glucidique : 1 portion de légumes crus pour faire le plein de minéraux + 1 portion de viande/poisson + 1 portion de féculents + 1 produit laitier ou dessert glucidique (riz au lait/semoule au lait ..) et/ou 1 fruit
  • un dîner : 1 portion de légumes crus pour faire le plein de minéraux + 1 portion de viande/poisson + 1/2 portion de légumes avec 1/2 portion de féculents + 1 produit laitier et/ou 1 fruit


L’hydratation est cruciale !

Il sera également très important de s’hydrater tout au long de la journée, que ce soit en altitude où l’air sec déshydrate deux fois plus et la sensation de soif est tardive ; ou bien en agglomération et campagne, dans des lieux que vous connaissez bien. Il est nécessaire de s’hydrater aussi régulièrement en été qu’en hiver, que l’on ressente la sensation de soif ou non ! De plus, lorsque la sensation de soif apparaît, il est déjà trop tard ! Votre organisme est déjà déshydraté, et vos performances sont diminuées de minutes en minutes.
Par exemple, la perte d’1% d’eau, diminue vos performances de 10% ! Alors ne négligez pas ce paramètre, vos pertes restent les mêmes durant la période hivernale même si vous la ressentez moins lorsqu’il fait froid.


Nous vous conseillons d’utiliser une boisson de l’effort type Hydra Max (riche en éléctolytes), Bio Energy, ou AC+ (antioxydante) à boire tout au long de vos sorties par petites gorgées, en alternance avec une gourde d’eau naturelle.


L’hydratation se fait également par la consommation de fruits et légumes (crus et cuits) alors ne les négligez pas durant cette période !


Équipez-vous !

Il sera également nécessaire de bien vous équiper que ce soit en vêtements chauds ou coupe-vent, mais surtout en chaussures afin de poursuivre au mieux votre pratique sportive dans les meilleures conditions.

19 novembre 2015 | Diététique sportive, La Nutrition Sportive | 0

Laisser un commentaire