Le petit déjeuner est le repas le plus important, car il va conditionner pour partie votre condition physique durant la compétition. Outre la charge glycémique que vous apportez à votre organisme 3 à 7 jours avant la course, le choix des aliments le matin de celle-ci sont tout aussi important.

Pour vous aider voici quelques exemples de petit déjeuner:

Petit déjeuner sucré :

  • 1 part de gâteau énergétique
  • 1 compote de fruit ou 1 Jelly bar
  • 2 tranches de pain grillé avec de la confiture
  • 1 yaourt nature (selon tolérance)

Petit déjeuner salé :

  • 2 à 4 tranches de jambon
  • 50g de pain grillé ou 70g de pâtes crues soit 210g cuites (cuisson « al dente »)
  • 100g de Fromage Blanc avec sel/poivre/ciboulette
  • 1 part de gâteau énergétique pour la note sucrée

Il sera également important de prendre ce petit déjeuner au minimum 3h avant le début de l’épreuve afin d’éviter tout inconfort digestif.

Trucs et astuces avant la compétition :

Pour une bonne assimilation

Le premier acte de la digestion étant la mastication, il sera donc important d’augmenter le temps de mastication afin de diminuer le travail du tube digestif. Cela facilitera donc la digestion pour éviter au maximum l’inconfort digestif durant la compétition.

Halte aux crampes

Si vous êtes sujet aux crampes, bien penser à prendre une boisson d’attente riche en électrolytes et minéraux. Nous vous conseillons pour cela notre boisson AC+ qui répondra à vos attentes, à consommer jusqu’à 1h avant le début de l’effort.

N’oublions pas le plus important

Hydratez-vous ! Cela est indispensable durant la course mais surtout le matin et les jours précédents la course. Privilégiez les eaux riches en minéraux. Évitez par contre les boissons gazeuses avant le départ, elles peuvent être à l’origine de désagréments intestinaux.

Vous l’avez compris l’alimentation est très importante car elle conditionne en grande partie votre endurance et votre performance le jour de la course. Alors faites attention à ce qui se trouve dans votre assiette et pas seulement le jour J.